French English Retour Retour

Femmes du Sahel.


William Dupuy

Le Sahel est connu pour ses sécheresses à répétition et ses famines catastrophiques. A Keita, au cœur du Niger, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s’unir afin de faire face à ce que l’on considérait alors comme inéluctable : l’avancée du désert. Munies de pelles, de pioches et de beaucoup de courage, ces « femmes bulldozers », comme on les surnomme là-bas, ont redonné vie à une région où auparavant on mourait de faim. Sous l’impulsion de leur leader Mme Mayaki Aminata, ces femmes sont aujourd’hui organisées en groupements et ont créé une banque réservée aux femmes afin de pouvoir gérer leur gain financier.


 

William Dupuy / Picturetank DUW0042465

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: les femmes du village d'Ibohamane partent sur leur lieu de travail. Elles vont ramasser les pierres une à une.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042467

Une femme du village d'Ibohamane part sur son lieu de travail, Keita, Sahel, Niger.

Département de Keita, Sahel, Niger - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042469

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: les femmes commencent par dégager les terres de toutes les pierres, qu'elles transportent sur leur tête.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042470

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: les femmes du village d'Ibohamane construisent des murets de pierres qui servent à proteger le sol du vent.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042472

Une piere sur la tête et un enfant sur le dos, telle est la dure tâche de la femme africaine.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042473

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: Telles une armée, les femmes sont déterminées à vaincre le désert.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042474

Les femmes portent les pierres sur leurs têtes.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042501

Il fait 45°à trois heures de l'aprés midi. Il est impératif de boire dés que possible.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042505

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de s'unir: elles prennent la pelle et la pioche, creusant des tranchées de 70 cm de profondeur qui vont servir à retenir le peu d'eau.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042506

La pioche, un outil rudimentaire qui fait des miracles dans cette partie du monde.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042503

A tour de rôle les femmes vont prendre la pelle et la pioche. Elles creuses des tranchées de 70 cm de profondeur. Ces tranchées vont servir à retenir le peu d'eau.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042504

A tour de rôle les femmes vont prendre la pelle et la pioche. Elles creuses des tranchées de 70 cm de profondeur. Ces tranchées vont servir à retenir le peu d'eau.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042511

Aminata Mayaki, coordinatrice du projet depuis le début, apporte un soutien indéfectible aux villageoises.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042513

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Elles ont décidé de rester et de s'unir: par tirage au sort elles sont devenues propriétaires de parcelles. Leur seule obligation, planter un manguier qui par ses racines va stabiliser le sol.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042512

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Elles ont décidé de rester et de s'unir: par tirage au sort elles sont devenues propriétaires de parcelles. Leur seule obligation, planter un manguier qui par ses racines va stabiliser le sol.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042525

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: Après quelques années de travail, elles commencent à en récolter le fruit de leur labeur. Ici des tomates, et une "citrouille".

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042524

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: graduellement les champs ont remplacé les cailloux. Le système d'irrigation permet d'avoir du maïs et des tomates.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042515

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Elles ont décidé de rester et de s'unir: par tirage au sort elles sont devenues propriétaires de parcelles. Leur seule obligation, planter un manguier qui par ses racines va stabiliser le sol.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042519

Il y a 20 ans, les habitants de la région de Keita mouraient de faim. Aujourd'hui, la terre donne de belle tomates rouges et juteuses.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042517

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: graduellement les champs ont remplacé les cailloux. Le système d'irrigation permet d'avoir du maïs et des tomates. Ici une femme pose dans son champs.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042516

Une femme au milieu de son champ d’oignon. Elle surveille ses employés.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042530

A Keita, au cœur du Niger et du Sahel, des femmes luttent depuis 1984 contre la désertification. Alors que les hommes ont préféré l’exode, elles ont décidé de rester et de s'unir: Afin de mieux gérer leurs gains, elles ont monté leur propre banque. Ici, la gérante pose devant le guichet.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042528

Le marché de Tamaské. Chaque village a un marché et chaque marché est l’occasion de vendre sa récolte.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042527

L’argent gagné au marché permet d’investir dans du bétail.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042526

Elles ont construit des greniers qui leur permettent de stocker les grains. Le temps de la pénurie est oublié.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale

 

William Dupuy / Picturetank DUW0042529

Le marché de Tamaské. Chaque village a un marché et chaque marché est l’occasion de vendre sa récolte.

Afrique, Niger, Keita, Sahel - 00/03/2002

autor. orale



top